Quand le personnel de santé se forme aux côtés du GRIMP à la prise en charge de victimes en milieu périlleux

Assurer la prise en charge paramédicale d’une victime, c’est la mission confiée aux infirmiers de sapeurs-pompiers. Cependant, lorsqu’il s’agit d’intervenir en hauteur, celle-ci se complique pour les équipes qui ne sont pas forcément habituées aux milieux périlleux. Pour cela le SSSM, en collaboration avec l’équipe GRIMP, a imaginé une formation, pour mieux appréhender la paramédicalisation d’une victime dans des conditions délicates, et permettre une prise en charge précoce. Une formation encore inédite.

Du 26 au 28 octobre derniers, trois jours de sensibilisation à la médicalisation ou paramédicalisation de victimes en milieu périlleux ont été proposés aux personnels de santé sur la base du volontariat.

Cet appel à candidature a permis de retenir 6 candidats : 5 infirmiers et 1 médecin qui ont pu appréhender la gestion d’une intervention en hauteur, et se confronter à 7 situations de prise en charge de victimes :

  • La chute d’une victime sur une falaise à l’Ile-aux-Pies,
  • L’intervention auprès d’une personne blessée sur une passerelle située sous un pont ferroviaire et au-dessus de la Vilaine à Saint-Nicolas-de-Redon,
  • La prise en charge d’une personne polytraumatisée située sur un échafaudage à 40 mètres de hauteur sur l’Eglise de Vitré,
  • L’intervention auprès d’une employée technique coincée au fond d’un silo à Châteaubourg,
  • Une personne située en haut d’une éolienne et présentant des douleurs thoraciques,
  • Une personne victime d’une crise convulsive en haut d’une grue
  • Une personne brûlée par des fluides dans une galerie souterraine du métro.

Consultez les photos de la formation des personnels

Les personnels de santé étaient équipés d’un caméra go-pro. L’ensemble de leurs gestes et leur évolution en hauteur ont été filmés de manière à pouvoir exploiter ces séquences vidéos lors des prochaines formations aux protocoles infirmiers.

 

Une immersion virtuelle proposée aux infirmiers
en formation dès 2021

Les médecins et infirmiers pourront bientôt mieux appréhender la hauteur et les techniques pour intervenir dans ces conditions particulières grâce à la réalité virtuelle. Le SSSM a en effet acquis 3 casques de réalité virtuelle qui seront utilisés lors des formations aux protocoles infirmiers dès 2021. Une séance pédagogique sera construite grâce aux images vidéos réalisées au cours de la formation avec le GRIMP. Elle permettra ainsi de sensibiliser les 140 infirmiers et les 18 médecins qui composent l’effectif du SSSM.

A noter que le système « On Sim » de réalité virtuelle sera utilisé à l’avenir dans le cadre pédagogique avec les personnels du SSSM et du GRIMP. Les personnels ont été formés spécifiquement à son utilisation.

 

Un grand merci à l’ensemble des participants qui ont accepté de se confronter à ces situations d’intervention particulières et aux spécialistes du GRIMP pour leur accueil et leur bienveillance sur cette formation. Nous pouvons également remercier les organisateurs du SSSM et du GRIMP pour leur implication qui a contribué à la réussite de cette formation encore inédite.

Nos actualités