Les sapeurs-pompiers d’Ille-et-Vilaine innovent en réalisant leurs missions non urgentes à vélo électrique !

A l’occasion de la semaine européenne de la mobilité, les sapeurs-pompiers d’Ille-et-Vilaine se lancent dans la vérification des points d’eau à vélo électrique. Une pratique nouvelle en faveur de la protection de l’environnement.

En complément de leurs missions d’urgence, les sapeurs-pompiers sont chargés de vérifier de manière régulière le bon fonctionnement des points d’eau raccordés au réseau d’eau potable (bouches et poteaux incendie) sur la voie publique, qui sont nécessaires pour alimenter en eau les moyens de lutte contre l’incendie.

Sur le secteur de Rennes Beauregard, ils laissent désormais le véhicule au centre de secours et arpentent les rues à vélo électrique pour effectuer cette mission sur les 6 communes qui composent leur secteur d’intervention de 1er appel : la Chapelle-des-Fougeretz (est), Montgermont, Rennes Beauregard, Le Rheu (centre et est), Saint-Grégoire (nord et sud) et Vézin-le-Coquet (nord et sud).

Ecologique et plus rapide, le vélo permet aux sapeurs-pompiers d’allier le sport à cette mission : une manière d’entretenir leur forme physique, essentielle dans leur activité au quotidien.

 

Les sapeurs-pompiers à vélo électrique, c’est…

+ Plus pratique pour les arrêts fréquents qu’occasionne la vérification des 1092 points d’eau sur les 6 communes concernées

+ Plus rapide, notamment aux heures de pointe. Pas de difficulté de stationnement

+ Plus écologique : pas d’émission de CO²

+ Une manière de promouvoir la pratique sportive et de favoriser l’entretien physique des sapeurs-pompiers (150 kilomètres parcourus environ par mois désormais à vélo)

Nos actualités